Vous êtes ici :   Accueil » De choses et d'autres
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 
De choses et d'autres

racou.jpgDu Racou à la tour de Massane.

Le mot Racou signifie le recoin en catalan. Installé à la charnière de la côte rocheuse et de la plage de sable, c’est un des lieux les plus typiques du littoral argelésien. Au début du 20e siècle, il n’y avait là que quelques cabines de bain et des cabanes de pêcheurs en roseau construites sur le sable. Les premières maisons en dur si l’on peut dire apparaissent dans les années 30. Mais le hameau du Racou ne se développe vraiment qu’après la seconde guerre mondiale. Plus qu’un simple quartier de la commune d’Argelès, ce lieu est presque un village à part entière et a su garder son ambiance familiale. Dans les années 1960, les habitants décrètent l’indépendance du hameau. La commune libre du Racou n’a bien sûr jamais été reconnue mais cette action d’éclat a permis quelques réalisations dont l’attribution de noms catalans aux rues.

Valmy et la tour de la Massane.

Ici, le point de vue offert est unique. au nord, il est possible de suivre le doux tracé de la côte de sable qui s’étend jusqu’aux montagnes arides des Corbières. Le long du littoral, on distingue les stations d’Argelès, mais aussi de Saint Cyprien et de Canet. A l’intérieur des terres, au premier plan, le village d’Argelès s’étale autour de son centre historique dominé par un superbe clocher-tour du 14e siècle. au sud, le regard est arrêté par la barrière du massif de l’Albère, dernier maillon de la chaîne des Pyrénées qui se jette dans la Méditerranée en formant une côte accidentée à la beauté sauvage. Au-dessus d’Argelès, sur les premiers contreforts de la montagne, le château de Valmy domine la plaine.  Ce monument  atypique, entouré d’un parc somptueux et de vignes étagées en terrasses, date de la fin du 19e siècle. C’est l’œuvre d’un architecte danois, Viggo Dorf-Petersen dont les réalisations étaient très appréciées des riches familles roussillonnaises. Ce parc est ouvert à la visite du public.

Sur les plus hauts sommets de la montagne, on peut distinguer deux tours de guet : la tour de la Massane ( 793 m d’altitude) qui domine la plaine d’Argelès ; la tour de Madeloch ( 656 m) qui surplombe la côte rocheuse. Ces tours furent édifiées à la fin du 13e siècle. Elles devaient surveiller la côte et les chemins qui passaient à travers la montagne. Elles faisaient également partie d’un réseau de communication qui permettait de transmettre très vite des informations grâce à des feux allumés à leur sommet.

massane.jpg



Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature