Vous êtes ici :   Accueil » De choses et d'autres
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 
De choses et d'autres

solutre16092018-2.jpgPourquoi penche t-elle ?.

Quand on aborde l’ouest du Mâconnais, on peut guère râter d’apercevoir la Roche de Solutré. Elle s’est formée au fond d’une mer il y a plus de 150 millions d’années. C’est pourquoi il est possible d’observer des fossiles de coraux et de coquillages. Le corail qui vit dans une mer chaude et peu profonde donne un calcaire dur et compact : c’est la falaise. Les entroques, organismes vivant dans une mer plus profonde donnent par sédimentation un calcaire plus friable : ce sont les éboulis.  Les fossiles marins et la superposition de couches de roche témoignent de son origine sédimentaire. Les plantes calcicoles qui ne poussent que sur des sols calcaires, comme la digitale jaune, indiquent qu’il s’agit d’une roche calcaire. On remarquera qu’elle est penchée. Mais pour quelle raison ?. L’effondrement de la plaine de la Saône à l’Est a provoqué un basculement de la Roche. Elle évoque souvent un navire pétrifié pour l’écrivain de la région, Alphonse Lamartine. En fait, les couches de roche dure se cassent, donnant ces figures de proue rocheuses. Les roches plus tendres sont érodées de manière plus harmonieuse donnant des reliefs plus adoucis évoquant un océan de vigne.

La Roche de Solutré est un formidable belvédère culminant à 495 m d’altitude qui offre une vue spectaculaire sur les contreforts granitiques du Beaujolais et sur la plaine de la Saône. L’intérêt national de ce site, classé dès 1909, lui vaut aujourd’hui de bénéficier d’une Opération Grand Site initiée par le Ministère de l’Environnement. Site préhistorique majeur pendant toute l’ère paléolithique, place forte au Moyen Age, « jardin de vigne » depuis 1000 ans, la Roche de Solutré porte la trace ancienne de l’homme, ce qui lui confère une valeur patrimoniale exceptionnelle. Butte témoin géologique, elle provient du soulèvement alpin de l’ère tertiaire et d’une résistance toute particulière à l’érosion. Elle tranche ainsi formidablement avec la douceur du paysage des vignes et du bocage environnants. Espace de diversité biologique aussi remarquable que fragile, elle abrite des plantes ( orchidées, vulnéraire des montagnes) et des oiseaux ( alouette lulu, circaète Jean-Le-Blanc, busard St Martin) rares et parfois en régression. Ainsi, les falaises, les corniches et les pelouses calcaires du sommet constituent des habitats naturels d’intérêt européen. Ces richesses, caractéristiques de l’influence méridionale, sont strictement protégées. Ce site est peu aménagé et a conservé son caractère naturel. Il peut présenter des difficultés d’accès pour les personnes à mobilité réduite ou mal équipées pour la randonnée. Certains secteurs dangereux ( falaises, corniches, failles, sentiers d’accès…) demandent une prudence particulière, notamment pour les enfants. Votre sécurité et celle de vos proches sont avant tout de votre responsabilité. Les sites de Solutré, Pouilly et Vergisson sont inscrits dans une opération grand site, un programme de restauration et de valorisation des sites d’intérêt national.



Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature