Vous êtes ici :   Accueil » De choses et d'autres
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 
De choses et d'autres

aiguille.jpgLe jour où le Mont Aiguille disparaîtra.

Il est imposant comme l’est le Granier en Savoie. Le Mont Aiguille domine le haut Vercors de par sa masse. Carapace calcaire à son sommet, terrains marneux dessous, c’est une butte témoin de l’ancienne extension des hauts plateaux du Vercors. Il en a été séparé par le travail de l’érosion. Là où la présence de deux failles affaiblit la roche, le creusement des vallons par les torrents a fait reculer la falaise bordant le plateau, laissant le Mont Aiguille en position avancée. Formées et déposées dans la mer avant le soulèvement des Alpes, les roches calcaires et marneuses retournent à la mer, après l’attaque de l’érosion suivie du transport par les eaux des torrents, de l’Isère et du Rhône. Ne pouvant échapper à cette règle, le Mont Aiguille, un jour, disparaîtra.

Les hauts plateaux du Vercors sont un vaste espace qui présente un paysage tabulaire où alternent des alpages et des forêts. Le hêtre, le sapin et l’épicéa, présents sur les pourtours, laissent place en altitude au pin à crochets qui s’accommode du froid et de la roche calcaire. La vue animale est discrète, mais on trouve en ces lieux la plupart des espèces montagnardes comme la marmotte, le chamois, le lièvre variable, le lagopède alpin, la chouette chevêchette ou la chouette de Tengmalm. Ce territoire exceptionnel est également peuplé d’espèces rares, dont le sabot de Vénus ( la plus grosse orchidée de France), le bouquetin (réintroduit avec succès) ou l’aigle royal ; sans oublier les deux symboles du Parc du Vercors que sont la tulipe sauvage et le tétras lyre.



Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature