Vous êtes ici :   Accueil » Le Môle - 26/02/12
 
Randos Rhône Alpes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Randonnée  raquettes  Le Môle ( Haute Savoie  - 26/02/2012)

(cliquez sur les photos ,  pour les agrandir ! )

4 h 30 de marche effective  -  10 km environ , dénivelé total : 800 m ; difficulté : moyenne - Météo : brouillard puis soleil


 

Ce dimanche s' annonçant assez beau, direction la Haute Savoie pour gravir les pentes du Môle. C' est une montagne qui domine la petite ville de Bonneville et les communes d'Ayze, La Tour, Saint-Jean-de-Tholome, Marignier, Saint-Jeoire-en-Faucigny, Viuz-en-Sallaz, Peillonnex et Faucigny qui l'entourent, mais aussi les villes de Cluses au sud-est, de La Roche-sur-Foron au sud-ouest et Annemasse au nord-ouest. La montagne du Môle a la forme d'un cône presque parfait : 7 km en longueur pour 5 km en largeur, avec une altitude de 1 863 m. C'est une petite montagne pour la Haute-Savoie, mais elle a une grande importance géographique car elle sépare la vallée de l'Arve, au sud et à l'ouest, de la vallée du Giffre, au nord et au sud-est, et commande l'entrée sud du bassin Genevois.  

Sa forme spécifique, que l'on peut prendre pour un volcan suivant l'angle de vue, constitue un excellent repère naturel pour les montagnards et les voyageurs sur des dizaines de kilomètres tout autour.

Sur son flanc sud s'épanouit le petit mais renommé vignoble d'Ayze, au nord-ouest le plateau du Faucigny et au sud-est une dorsale, entaillée par la vallée du Giffre, qui rejoint Le Grand-Massif en passant par le col de Châtillon.

C' est une randonnée de difficulté moyenne, assez classique pour les randonneurs de la région, qui peut se faire en toutes saisons quand les conditions climatiques le permettent mais en hiver tout particulièrement la prudence demeure. Il y a une arête assez pentue, au point que lorsqu' il y a de la neige il faut éviter de s' approcher trop près des corniches. Des coulées de neige peuvent aussi se présenter sur les pentes moins raides du Môle comme on pouvait le voir ce dimanche . La montée s' est faite depuis le Béroud à 1160 m où un parking se présente. Pas mal de monde en ce dimanche qui s' annonçait ensoleillé mais il faudra attendre les coups de midi pour que le soleil daigne enfin s ' imposer dans une température simplement fraiche. La neige avec le redoux commençait à avoir des allures de neige de printemps dans les endroits non protégés; dans les bois elle était bien gelée. On arrive très vite à un croisement ( la Bossonaz à 1260 m) qui offre ainsi la possibilité d' accéder au Môle via le petit Môle à droite ou bien de poursuivre sur le chemin principal; la 2e option fut choisie mais on reviendra pour le petit Môle, histoire de faire une boucle lors de cette rando. En choisissant de poursuivre sur le chemin principal, on n' évite pas une pente plus courte mais par contre on s' évite une montée plus raide pour rejoindre le Môle surtout comme en cette période avec de la neige gelée voire glacée au petit matin comme on le constatera lors de la descente au retour. Il faut compter 2 bonnes heures pour arriver au sommet du Môle où une croix est implantée. Du sommet, on permet de découvrir un superbe panorama à 360° sur tous les paysages environnants (Jura, lac Léman, massif du Mont-Blanc, chaîne du Bargy et Salève) par temps dégagé en embrassant presque l'ensemble du département.