Vous êtes ici :   Accueil » La Dôle - 21/02/12
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Randonnée  raquettes  La Dôle ( Jura - 21/02/2012)

(cliquez sur les photos ,  pour les agrandir ! )

5 h 00 de marche effective environ -  14 km , dénivelé total : 1010 m ; difficulté : bons marcheurs - Météo : soleil, froid (environ -1° au sommet), neige fine .

 
Votre serviteur !

En ce début de semaine, le beau temps règne sur la région. Autant en profiter pour crapahuter dans nos montagnes. Frustré une fois de plus (la 3e !) vu les conditions météo de dimanche dernier de ne pas avoir pu monter jusqu' à la Dôle,  je décide ce mardi vu l' amélioration du temps de dompter enfin ce sommet jurassien. Après quelques mails passés, je trouve notre ami Jean Paul au sein de mon Club Alpin de Bourg en Bresse,  partant pour m' accompagner dans cette sortie, qui lui aussi  n' a jamais pu monter à la Dôle à cause à chaque fois du mauvais temps !. Nous sômmes donc super motivés !.

On choisit de partir des Jouvencelles près des Rousses. Après près de 2 h de route, nous arrivons au grand parking; il commence à se remplir de skieurs. Avec ce temps superbe, ça va se bousculer sur les pistes !. L' ambiance est froide, la neige à perte de vue, le thermo de la voiture de JP annonce pas moins de -12° mais pas de vent. C' est frisquet et l' on s' attend à trouver des conditions glacées plus haut. Finalement, on aura même chaud. Il y a de l' inversion de température dans l' air et déjà 200 m plus haut, l' ambiance donnera des avant-goûts de printemps.  Pas de parcours proprement dit d ' indiqué pour monter à la Dôle par ce côté. Mieux vaut  avoir avec soi une carte et un GPS. Il faudra donc longer en grande partie les pistes de ski alpin qui fusent de partout ! et qui offrent parfois des montées assez franches. Pauses comprises, en 3 h nous atteignons le sommet de la Dôle où nous déjeunerons tranquillement dans une température largement supportable (0°) avec une vision magnifique à 360° avec d' un côté les stations de Lamoura, Lajoux, les Rousses, le Reculet au loin et toute la chaine du haut Jura bien dégagée contrairement au dimanche passé et d ' un autre le massif des Alpes légèrement brumeux. Aucun raquetteur rencontré dans la montée, nous étions bien tranquilles!. Les seuls vus au sommet montant par le télésiège; oh les tricheurs !.

On a le temps de redescendre, les jours commençant en plus à s' allonger fortement en cette saison. On en profite de jeter un œil ( surtout moi !) à tous les instruments de la station météo qui est au sommet. On y trouve également des installations hertziennes. Puis c' est la descente à l' opposé de la montée. Les arbres saupoudrés par la neige soufflée par le vent violent de la veille offrent des clichés magnifiques que l' on ne râte pas d' immortaliser. Les descentes côté Lajoux s' effectuent dans une poudreuse de rêve; on en profitera même à un moment pour faire une descente sur les fesses. C' est un régal. Une fois le vallon atteint, on continue notre boucle pour regagner le départ du télésiège de la Dôle avant une dernière montée sèche pour repartir vers les Jouvencelles. Il est près de 16h30, nous arrivons à notre parking après cette rando de 1010 m de dénivelé et 14 km, ravis de cette belle journée d' hiver, et d' avoir enfin domptée cette fameuse Dôle !.