Vous êtes ici :   Accueil » Signal des Voirons - 22/05/11
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 

Rando  Signal des Voirons - Chablais (Haute Savoie  - 22/05/2011)


(cliquez sur les photos accessibles sous le texte,  pour les agrandir ! )
 

5h 30 de marche environ  -  15 km estimés - dénivelé : 700 m env. - difficulté : facile -  Météo : agréable; faiblement orageuse sur les reliefs

Sympathique et assez accessible balade pour tous que celle menant au Signal des Voirons en plein coeur du Chablais. Il n' y a qu' à voir les gens de tous âges qui se promenaient en ce dimanche le long des crêtes. Le temps s' y prêtait, pas trop chaud avec une faible menace orageuse qui est au final restée cantonnée aux reliefs les plus hauts du secteur. Cette balade vous offrira une vue panoramique sur le balcon du Léman et le massif du jura d 'un côté, et de l' autre une vue sur toute la chaine du Mont Blanc si le ciel est bien dégagé, le Môle et le Chablais.

Le départ peut se faire de plusieurs points. En prenant le col de Saxel, se diriger vers le monastère de Béthleem puis laisser son véhicule sur le parking. Cela donne ainsi un faible dénivelé d' environ 300 m ( départ à 1158 m). Pour les plus courageux et ce fut l' option choisie ce dimanche, le point de départ se fait plus bas, à 786 m d' altitude au lieu dit "les Perriers" où un panneau indicateur signale 2h30 de marche pour rejoindre le Signal des Voirons. Cela donnera ainsi pour cette boucle près de 700 m de dénivelé et environ 5h30 de marche totale.

Depuis les Perriers, il faut suivre les indications pour les promeneurs, en direction des monastères car il y en a plusieurs, le plus important étant celui de Béthleem, assez original comme monastère comme vous le verrez sur les photos. Cela monte assez raide dès le début. En fait, ce sont les 400 premiers mètres de dénivelé, en particulier la portion montante juste après le Pénaz ( à 980 m ) qui échauffe bien le corps, surtout par temps lourd comme ce dimanche matin.Juste avant le Pénaz,  à 920 m, on découvre à gauche du chemin un cul de sac qui mène à une jolie petites cascade, la cascade de Manant. Même si en ce moment il y a peu d' eau, un détour s' impose pour la contempler. On rebrousse ensuite chemin pour reprendre le bon itinéraire. Après le Pénaz, on passe à la Lilette (1079 m), puis Chez les Renards avec ce chemin très fleuri ( 1079 m) puis Chez Ruffieux (1211 m ). On est souvent en sous-bois dans cette montée au monastère. On continue ensuite en direction des monastères où les panneaux indiquent tout cela et l' on monte toujours mais de façon moins abrupte jusqu' à l' orée de la clairière. On quitte ensuite pour longer l' orée Sud de la clairière en direction de l' ouest pour ensuite monter sur les crêtes des Voirons.  Ne manquez donc pas de faire une halte au monastère de Béthléem (1358 m ) où si on le souhaite on peut venir assister à la messe dominicale. Notre Dame des Voirons accueille aussi bien les pèlerins que les promeneurs sur cette montagne où elle est vénérée depuis le 15e siècle. St François de Sales aimait venir prier en ce lieu. Depuis 1967, la famille monastique de Béthleem, de l' Assomption de la Vierge et de St Bruno a été appelée par l' Eglise à continuer cette tradition de prière séculaire dans une vie d' adoration de la Sainte Trinité. Ce sanctuaire fut construit pour la prière en communion avec les moniales qui demeurent cachées dans le monastère. On reprend le parcours en prenant le chemin fléché qui débute à droite sur le parking du monastère. Prendre quelques centaines de mètres de route goudronnée puis ensuite virer à gauche sur le talus ( panneau fléché). On emprunte à nouveau un sentier terreux relativement facile qui s' élève à nouveau dans la forêt pour rejoindre la crêt des Voirons assez rapidement. Un petit arrêt s' impose au col du Prieuré à 1392 m pour la vue sur Annemasse et tout le balcon du Léman que l' on retrouvera lors du chemin retour.
La pause déjeuner peut se faire 20 à 30 minutes seulement plus loin, à la Pointe de Brantaz à 1457 m d' altitude qui offre une vue sur le massif des Alpes; dommage que c' était assez chargé en nuages dimanche.



Le chemin du retour

Après s' être rassasié, on repart pour notre boucle en direction du Signal des Voirons, le point culminant de cette randonnée. Depuis la Pointe de Brantza, on ne reprend donc pas le chemin de l' aller mais on prendre à gauche de la fourche en remontant sur la crête. Cela remonte raide mais de très courte durée. Cette dernière partie permettra de profiter d' un joli point de vue; à nouveau sur tout le balcon du Léman, Genève, Annemasse, le Salève et au loin les Monts Jura. Ce point de vue précède le Signal des Voirons de 10 minutes environ; c' est" le saut de la pucelle " où l' on découvre un promontoire vertigineux. Bien évidemment, il y a une légende là-dessus. Une demoiselle poursuivie par des bougres qui en voulaient à sa vertu se serait jeté dans le vide en 1928.  Le Signal des Voirons n' offre pas ce point de vue; donc bien s' arrêter au saut. On continue un petit peu pour retomber sur la chapelle de notre Dame des Voirons. Un panneau indicateur nous rappelle que nous sômmes dans une réserve naturelle riche en faune de tous types : pic noir, casse-noix, sanglier, chamois, chevreuil, lynx....
Juste après la chapelle, ne pas prendre le chemin principal mais bifurquer à gauche dans le sous-bois. On rejoint ensuite la Moutonnière à 1264 m. On continue dans un passage forestier qui rejoint le route goudronnée. On prend sur la gauche et on longe sur une centaine de mètres la route avant de prendre à nouveau à droite un chemin qui rejoint les sous-bois. A sortir des Bois, une pause dans un cadre buccolique s' impose " chez le Neveu" à 1080 m. Il ne reste plus que 30 minutes environ pour rejoindre notre point de départ. La boucle ainsi faite nous fait rejoindre "la Lilette " à 1079 m et sa cabane comportant des ruches. On retrouve ensuite la descente en partie caillouteuse ( prudence ) pour rejoindre les Perriers.



Accès : depuis Bourg en Bresse par l' A40 (comptez 130 km et 1h30 de trajet, frais autoroutes 26,60 euros  allere-retour)). Prendra la sortie 15 Annemasse en prenant la direction de Fillinges puis de Boêge. Départ depuis "Les Perriers".

   

 



  

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 






 

 

 


 




 




Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature