Vous êtes ici :   Accueil » Le pont canal de Digoin
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 

Un pont pas comme les autres !.

digoin.jpg

Digoin est une bourgade qui se trouve nichée au cœur de la Bourgogne sud aux bords de la Loire. Ce n' est pas la première fois bien sûr que je passais à Digoin, mais désormais les travaux routiers qui ont été entrepris par la Région permettent en partie de la contourner et de s' éviter occasionnellement de longues files d' attente. C' est aussi le cas de Paray le Monial, pas très éloignée.

Digoin est une cité chef lieu de canton. Elle est rattachée à l' arrondissement de Charolles, un secteur réputé bien sûr pour ses charollaises, ses bonnes viandes bovines ! . Comme je l' ai dit plus haut, la ville est baignée par les rives de la Loire dans un cadre assez verdoyant comme vous le verrez sur les quelques clichés que j' ai insérés mais pas uniquement . En effet, elle est également traversée par le canal du centre, le canal de Roanne à Digoin et le canal latéral à la Loire.
C' est au confluent de l'Arroux et de la Loire que se situe cette ville de Digoin. Elle doit donc son essor à sa position de carrefour de voies navigables.


Un peu d' histoire....

Et c' est l' une des attractions de cette ville en plus de sa réputation pour sa céramique essentiellement. Digoin depuis fort longtemps, fut reconnue pour son intérêt liée à la Loire qui la borde et à ses canaux. Elle est devenue un important carrefour fluvial apportant un trafic de marchandises assez conséquent après l' époque romaine. Elle vécut ainsi au rythme du fleuve devenant même la cité de la Loire et de la Marine, c' est pour dire. Ce qui apporta un accroissement régulier de sa population. Les canaux qui seront construits au 19e siècle apporteront un bienfait à la ville et c' est justement à partir de là que la nouvelle activité qu' est la céramique verra le jour, augmentant l' implantation des entreprises. Aujourd 'hui, même si les choses ont évolué, c' est le tourisme fluvial qui s' est imposé grâce à l' omniprésence de cette eau et comme j' ai pu en avoir la preuve durant ma pause en Saône et Loire.


Revenons proprement dit à ce pont canal qui est l' attraction principale quand on passe à Digoin ( et d' ailleurs de nombreux panneaux de signalisation sont là pour nous rappeler de cette découverte fort intéressante à faire et puis cela fait une petite pause dans le trajet !) et même pour voir une simple écluse avec ce pont et cette eau en son milieu , surplombant la Loire, des plus sèches en ce 16 août 2005 , avait de quoi attirer les foules.
Eh oui, il y avait pas mal de monde pour assister au passage d' une vedette à l' écluse, cela tombait à pic pour voir le travail de l' éclusier qui n' avait pas pourtant des bras hyper costaux.

Le canal qui traverse Digoin se nomme le canal du Centre, c' est bien sûr loin d' être le seul en France comme d' ailleurs les écluses et la suivante si mes souvenirs sont bons se trouve à environ 10 kilomètres plus loin.


Le Canal du Centre part à proximité de Chalon sur Saône et mesure très exactement 112 kilomètres tout de même. C'est l'ingénieur chalonnais Emiland-Gauthey qui a établi les plans et fait creuser ce Canal qui relie la Loire à la Saône, de Digoin à Chalon-sur-Saône, via Paray-le-Monial, Montceau-les-Mines, Montchanin, Ecuisses, Saint-Léger-sur-Dheune, Chagny.


Ce pont canal qui surplombe la Loire est connu probablement de tous les amoureux des balades en bateaux et cela en fait une pièce importante du tourisme fluvial dans cette partie sud de la Bourgogne.


Le pont canal en lui-même qui franchit la Loire fut construit par l' Etat sous la direction de l' ingénieur Mr. Julien , sur une période de 4 ans , de 1834 à 1838. Sa longueur est de 243 mètres. Il est tout en pierres de taille.


Les arches offrent une hauteur de 19 mètres mais on n'en a pas l'impression. La hauteur au-dessus du fleuve est donnée pour 12 mètres mais on en a pas vraiment l' impression.


Notons au passage que la Loire atteignit une hauteur record ici fin du 19e siècle de près de 9 mètres lors d' inondations très importantes, ce qui fait imaginer qu' une grande partie de la plaine environnante fut largement recouverte. Côté hauteur d' eau sur le passage du pont , on nous annonce 2,30 mètres et c' est hors du commun de pouvoir passer au-dessus d' un pont avec de l' eau à la fois de son côté gauche avec la Loire et du côté sud avec ce canal. Le trottoir du pont n' est pas excessivement large mais convenable tout de même et l' on voit beaucoup de personnes qui rasent le muret, disons plutôt la balustrade.


La largeur du plan d' eau est de 6 mètres avec un total en largeur pour 11 mètres. Au bout des 11 arches, vous accédez à la fameuse écluse qui permet ainsi la liaison de ce Canal du Centre avec celui Latéral à la Loire. La dénivellation si mes souvenirs sont bons est autour des 3 mètres. et l' on tomba au bon moment car une vedette pleine de voyageurs s' apprêtait à passer cette écluse.

Voilà pour ce petit coin à visiter si vous faites une halte à Digoin. Après avoir flâné sur le pont, vous pourrez si le temps vous le permet faire une petite visite au musée de la céramique dans cette même ville.




Albums photos
Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature