Vous êtes ici :   Accueil » Le phare de l'Armandèche - Vendée.
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 

armandeche.jpgLe phare de l’Armandèche en Vendée.

Le phare de l’Armandèche  qui  tient son nom du lieu-dit l'Armandèche, à La Chaume, un quartier des Sables-d'Olonne.se trouve sur le continent à l’ouest du port de cette ville de Vendée

Construit en 1968 d’après les plans de l’architecte Maurice Durand, ce phare à l’allure imposante complète les feux d’Arundel occultés par les immeubles et fut le dernier grand phare à avoir été construit en France. C'est un phare d'atterrissage, constitué d'une tour tronconique blanche en béton à section hexagonale et d'une lanterne peinte en rouge. Il remplace le phare de La Chaume sur la tour d'Arundel qui se trouve partiellement occulté par les habitations.

La particularité de son feu est son ampoule fixe, l'optique tournant sur un bain de mercure. De la mer, on voit des faisceaux tourner autour du phare.

Il est automatisé depuis sa construction et contrôlé depuis les Sables-d'Olonne. Il ne se visite pas en temps normal. Mais lors des journées du Patrimoine, une ouverture exceptionnelle a lieu et offre ainsi tout en haut une vue magnifique sur les côtes vendéennes. Si vous êtes à ce moment-là dans la région, il ne faut pas râter cette visite.


Haut de 36 mètres, il offre une portée lumineuse de 23 milles matins soit 42  kilomètres. Son signal dure une quinzaine de secondes avec deux éclats, un arrêt, un éclat puis un arrêt. Sa lanterne est une lampe halogène de 650 watts. L’Armandèche est une déformation de Normandie qui rappelle les invasions normandes du premier millénaire. Le phare fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 8 décembre 2011, protection remplacée par un arrêté de classement en date du 3 octobre 2012.

Si l’on continue plus loin sa promenade, on peut y découvrir le phare des  barges qui est au large des Sables. Construit de 1857 à 1861, sur le plateau rocheux des Grandes Barges, cette tour de 24,81 mètres est en granit bleu d’Avrillé. En 1970, il est le premier phare de France à devenir automatisé. Le plateau des Barges a causé de nombreux naufrages. Des fouilles marines récentes ont mis en évidence un nombre important de canons. Sa portée lumineuse est de 17 milles marins soit 31 km.




Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature