Vous êtes ici :   Accueil » Refuge La Maline - Lapalud sur Verdon
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 
 

maline.jpgIl en faut peu pour atteindre la perfection !.

 

Ce refuge est accessible depuis le village de la Palud sur Verdon situé quelques kilomètres plus bas. Au bout de refuge vu l’étroitesse du secteur, la route pour monter plus haut est stoppée. On ne peut que la prendre dans l’autre sens qui offrira ainsi un autre panel de vue des environs. Ce refuge qui est classé en gîte d’étape est détenu par le Club Alpin Français. Il est gardé dès les beaux jours soit fin mars et ce jusqu’à la mi-novembre en général.
 

Il dispose d’une capacité d’accueil de 43 places en chambres collectives de 4 à 6 lits avec une possibilité d’accueil de personnes à mobilité réduite. Pour notre part, nous étions un groupe de 18 et nous avons occupé pas moins de trois chambres. A noter qu’il y a des chambres dans une maison extérieure au bâtiment principal car le centre est en fait composé de trois bâtisses.
 

On découvre deux jolis bâtiments en murs de pierres couverts de tuiles dites canal et de la petite annexe qui est une typique bergerie provençale très bien réaménagée.
 

Ce chalet est ouvert à tous que ce soit les individuels, les familles, les groupes, les CE. Des réductions sont accordées aux groupes de plus de 9 personnes, aux jeunes et aux membres de la FFCAM, la Fédération Française des Clubs Alpins de Montagne.
 

Ce gîte a bénéficié d’un rafraîchissement des lieux en 2014 et début de 2015 et cela se voit. On découvre en effet des lieux neufs et propres. Les chambres se trouvent au premier étage et il faudra laisser au bas de celui-ci ses chaussures de randonnée pour les troquer contre vos chaussons.
 

A mi- étage, il y avait une chambre assez mal agencée car non seulement petite mais en plus ne disposant d’aucune fenêtre. Il y avait juste un vasistas au plafond pour aérer les lieux. Celles et ceux d’entre nous qui se sont retrouvé dans cette chambre furent donc un peu déçus.
 

Mais dans l’ensemble, les chambres qui portent toutes un nom géographique sur leur porte pour bien se repérer offrent un espace un peu exigü surtout si nous sommes au complet pour les occuper. Il n’est pas toujours facile de caser tous les gros sacs à dos avec des rangements bien chiches même si lo'n note la présence d'étagères. Certains ont eu plus de chance en ayant leur chambre donnant sur la vue générale. J’y reviendrais plus loin.
Pour ma part, j’ai occupé la chambre du fond avec fenêtres sur la route et une autre sur la vue. La nôtre était assez lumineuse et chaleureuse.
 

maline2.jpg

 

Chaque chambre accolée aux lits comprend un bloc sanitaire qui comprend le lavabo, la douche et les sanitaires. Le tout ensemble donc et là j’avoue que c’est l’un des gros points négatifs. A faire des travaux, pourquoi ne pas les avoir faits correctement jusqu’au bout et séparer les WC du reste de la salle de bains. Ou bien en disposer dans un autre emplacement.
 

Outre le fait qu’il faille attendre que l’un ou l’autre ait fini de prendre sa douche une douche de gabarit standard avec un rideau tout neuf), il se pose le problème des odeurs d’autant que tout cela se concentre dans un espace assez réduit et où l’aération fait bien défaut. La buée se forme très vite dans ce bloc sanitaire.
 

Sinon, malgré que tout cela a été entièrement rénové, les chambres sont globalement propres et il n’y avait pas trop de traces de poussières. Pour dormir, il faudra penser à apporter votre sac à viande ou bien si vous le souhaitez vos propres draps. Les couvertures sont fournies. Les lieux ne sont pas très froids.

C'est assez astucieux d'avoir prévu de disposer pour chaque personne au-dessus de son lit une tablette pour poser quelques affaires. Cela est complété par la présence d'un néon pour chacun également.
 

Je précise encore qu’il y a un robinet extérieur, bien pratique pour remplir nos gourdes et que pour la téléphone mobile il faudra patienter car le réseau ne passe pas vraiment !. Idem pour l’internet. Je rajouterais encore que l’on passe un superbe nuit. On y dort bien et la literie est d’un bon niveau. Elle a sûrement été changée suite aux travaux effectués.
 

La salle à manger se trouve au rez de chaussée. Outre le fait qu’elle est assez spacieuse et qu’elle permet de fournir ainsi un seul service si l’établissement est au complet, elle offre de bonnes capacités de lumière.
 

Mais le plus gros point fort de ce gîte d’étape c’est à n’en pas douter son positionnement géographique avec une terrasse tout de suite à l’entrée qui offre un panorama exceptionnel le soir comme le matin quand le soleil émerge. Ce chalet est en effet placé sur l’un des belvédères les plus ouverts sur les gorges du Verdon.
 

Cela en fait un lieu d’accueil unique sur la route de ces crêtes au caractère tout à fait provençal. La situation est donc idéale sur le grand canyon qui vous offrira la possibilité de partir depuis le chalet à la découverte du célèbre sentier Blanc-Martel et de l’Imbut, étape du GR4 en plein cœur du Parc Naturel Régional du Verdon. Non seulement, tout ce secteur permet des séjours de randonnée (accès au sentier du Bastidon notamment, sentiers botaniques, chemin de l’eau, randonnées aquatiques…) mais aussi pour pratiquer le vélo de montagne ( très beau réseau sauvage de chemins, accès direct à la voie romaine direction de Moustiers, Gorges du Jabron jusqu’à Majastre), la via corda, l’escalade ( deux sites école sur place, centre des plus belles voies mondialement connues à l’Escalès, secteur de la Maline, de l’Imbut et de l’Estelier avec topos disponibles), le canyoning avec une dizaine de sites dans un rayon de 5 à 20 km dont les topos sont disponibles au chalet ; la spéléologie …. Car ce chalet, c’est un peu le camp de base pour toutes les activités de pleine nature possibles dans cette région.
 

maline3.jpg

 

Rien ne vous empêche aussi d’aller faire un peu de tourisme. Je pense notamment au célèbre village de Moustiers Ste Marie qui est plus bas dans la vallée, bien connu dans le monde entier pour sa faïence. Mais attention, la qualité se paie toujours autant. De Moustiers Sainte Marie ou Castellane, prendre la D123 jusqu'au centre de la Palud sur Verdon. De là, prendre à droite, la route de la Maline D23 (environ 8 km) qui vous emmènera donc jusqu'au Chalet. Au -delà du Chalet la route est je le rappelle en sens unique, mais dans l'autre sens.
 

Attention, si vous prenez la route des Crêtes, à droite à 1 km après La Palud, l'accès est par contre de 16 km. La route serpente pas mal et il faut prévoir une bonne demi-heure depuis la montée de la Palud, ce petit village où vous trouverez notamment une petite supérette. Mais c'est une autre vision de la région que vous aurez, toute aussi belle. Pour vos différentes activités sportives, les propriétaires du gîte pourront vous renseigner.
 

Tant que nous sommes dans les bons points, on pourra encore noter la présence d’un parking privé pour les voitures et les motos, et d’un parking à vélo. Le bâtiment annexe dispose d’un lieu bien pensé : une salle d’activités pour organiser des réunions, des séminaires, des stages, des formations ou bien des moments conviviaux. Nous avons pu y fêter autour d’un verre anniversaires et autres évènements. C’est une très bonne idée pour avoir ainsi un peu de tranquillité.

maline4.jpg

 

LES TARIFS :

 

Passons aux tarifs pratiqués : En individuel, il faut compter 18,50 euros pour la nuitée pour un adulte et 14,80 euros pour un jeune de -18 ans et les guides ainsi que pour les groupes Si l’on est membre de la FFCAM dont j’ai parlé plus haut, les tarifs individuels sont de 12,95 euros ( adultes, guides, brevet d’escalade, cadres fédéraux) et de 11,10 euros (jeunes jusqu’à 24 ans).
 

Pour les tarifs groupes toujours pour les membres des clubs alpins, la nuit ne revient qu’à 7,40 euros pour les jeunes jusqu’à 24 ans, 9,25 euros pour les adultes, guides, brevetés d’escalade et cadres. Enfin, en individuel, les associations réciprocitaires déboursent 12,95 euros par nuit.
 

Si l’on opte pour cette fois-ci la demi-pension qui comprend donc une nuitée, le repas du soir et le petit déjeuner (23,50 euros pour ces deux derniers), cela monte à 42 euros pour le public adulte, à 38,30 euros pour les guides et jeunes jusqu’à 18 ans, à 38,30 euros pour les groupes. Les associations débourseront 36,45 euros et les membres de la FFCAM de 32,75 euros en tarification groupes ( sauf jeunes – de 24 ans : 30,90 euros), à 36,45 euros en individuel ( jeunes : 34,60 euros).
 

A noter encore ces précisions dont la plupart sont logiques pour avoir été confronté dans d’autres lieux à cela :Les tarifs préférentiels FFCAM et associations sont accordés aux adhérents en possession de leur carte et à jour de leur cotisation annuelle. Pour les associations réciprocitaires, la carte doit porter le timbre.

La notion de groupe, FFCAM ou non, est définie à partir de 9 usagers payants pour une nuit au minimum et un règlement collectif. Un "encadrant" pouvant prétendre à une gratuité dans les chalets de montagne est- un cadre fédéral FFCAM, bénévole en situation d'encadrement de stages ou de collectives, titulaire d'une carte de gratuité de l'année en cours ; ou bien un guide, membre de la FFCAM, à jour de sa cotisation en situation d'encadrement exclusivement.
 

Une gratuité "encadrant" est accordée lors des stages FFCAM pour 4 stagiaires membres de la fédération. Une participation Hors-sac est à régler sur place en cas de gestion libre, de même que la taxe de séjour. Enfin, un supplément chauffage est perçu sur toutes les nuitées en période de chauffage pour déterminer le tarif hiver. Surprenant comme coût supplémentaire au premier abord mais c’est quand plus confortable que sans chauffage.

 
Les boissons

On peut rajouter quelques tarifs des consommations proposées. Vu le lieu, et comparé à d'autres établissements fréquentées, cela reste encore raisonnable même si certains pourraient coûter un peu moins. Comptez ainsi pour un pastis 51 3 euros tout comme pour un kir, 2,50 euros pour les sodas, 2,20 euros pour un sirop, 3 euros pour un panaché, 3,20 euros pour un monaco, 3 euros la bière pression en quart mais le demi grimpe par contre à 6 euros. Enfin, il faudra débourser 1,20 euro pour le café mais 3 euros pour un chocolat. Liste donc non exhaustive. Mais cela vous donne ainsi un ordre d'idées.

 

maline5.jpg

 

LES REPAS ET PETIT DEJ :

 

J’ai évoqué beaucoup de bons points dans mon avis, souvent positifs mais c’est un peu plus moyen au chapitre restauration qui va clore cette présentation.
On débute par les repas du soir car nous y avons passé 3 soirées.

Le premier repas a débuté par ce qui est souvent répandu dans les refuges par une soupe. Je dirais plutôt un bouillon car il était assez léger avec de multiples légumes dedans ; un peu trop grossiers.

On enchaina en plat principal avec des morceaux de poulet accompagnés d’un riz façon provençal. C’est là que cela a commencé à se dégrader. La cuisine n’est pas faite par un professionnel c’est sûr ; sans être toutefois indigeste.
Ce riz était bien trop cuit et don il en est resté.
Certes, le dessert unique offrait une bonne portion de flanc aux œufs mais par contre la cannelle trop présente gâchait l’ensemble.

 

Le lendemain, nous avons eu droit à de la salade verte accompagnée de carottes râpées, de betteraves et d’oignons. On ne reprochera pas la quantité, tout à fait convenable. On enchaina sur de la dinde en sauce accompagnée de pâtes. Là encore l’ambiance gastronomique locale était bien ressentie avec de bonnes senteurs provençales. J’avoue que c’était correct pour ce plat principal On a pu avoir du supplément. On termina par du fromage blanc et son coulis de pomme. Un peu léger comme dessert.
 

Pour le dernier soir, le samedi, on a redécouvert la soupe mais une soupe bien trop légère. Il y avait largement trop d’eau par rapport au ressenti de légumes. Une sorte de jus de chaussettes.
Après la dinde de la veille et le poulet du premier soir, il nous manquait le porc en sauce. Bon, les morceaux étaient dans leur ensemble satisfaisant. Et en dessert, ce fut une pomme caramélisée qui n’était pas exceptionnelle. Le pain dur souvent trop présent a alterné avec le pain tendre.
 

Et le service est minuté. En à peine 1 heure, tout est plié.
Quelques mots enfin sur le petit déjeuner qui n’est pas servi avant 7h30 le matin ; c’est tout de même un peu tardif pour celles et ceux qui l’été veulent décoller à la fraîche pour randonner. C’est du classique avec du pain, et au choix du café, du chocolat ( à éviter avec ce n’est absolument pas du vrai lait mais de la poudre !), du thé Lipton, des céréales, du jus de fruit ( pas avec des fruits frais). C’est le minimum syndical je dirais.


Au-delà des repas qui ont été moyennement appréciés même si c’est tout de même du fait maison ( c’est mieux que rien) car j’ai souvent bien mieux mangé dans des refuges plus isolés et pour le même prix de demi-pension, je dirais que là où le bât blesse c’est aussi la salle de restauration proprement dite.
 

Certes, j’ai dit plus haut qu’elle était spacieuse et bien éclairée, par contre l’insonorisation est infernale. Et pourtant j’ai testé bon nombre de lieux de ce type et je n’ai jamais connu un bruit aussi insupportable pour manger dans un refuge d’autant qu’ici nous n’étions pas totalement au complet des places disponibles. Pire qu’une cantine scolaire car on ne s’entendait pas parler.
 

maline6.jpg

 

BILAN :

 

En conclusion, comme je le dis dans mon titre, le décor ne fait vraiment pas tout mais globalement au vu du lieu qui se paie surement un peu car il est vraiment mis en avant, de l’accueil des plus sympathiques avec un personnel toujours à l’écoute, disponible et non avare de conseils pour se balader, des prestations offertes, de la propreté générale, du calme car on y dort bien, du côté neuf même s’il n’est pas toujours bien agencé comme on l’a vu, le rapport qualité-prix demeure encore acceptable.
.

Il n’en faudrait pas vraiment beaucoup plus pour approcher de la perfection d’autant que cette salle de réception dans la bergerie rénovée est un bon point. Il suffirait de régler le problème d’insonorisation de la salle de restauration et d’offrir une cuisine plus variée et mieux préparée pour décrocher le 5 sur 5 car pour y passer des vacances reposantes et sportives, ce lieu s’y prête à merveille


 



Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature