Vous êtes ici :   Accueil » Refuge du lac d'Allos
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 
 

Le cadre ne fait pas tout !.

 

Quand on décide de partir marcher pour quelques jours sans rentrer le soir chez soi, nous n’avons pas toujours le choix de l’hôtellerie, autrement dit des gîtes et refuges. Et à chaque fois c’est donc un peu la surprise, bonne ou mauvaise de tomber sur un lieu agréable.

 

UN CADRE MAGNIFIQUE

 

Parmi mes nombreuses destinations, j’ai eu à faire une halte récemment dans le refuge du lac d’Allos en plein cœur du Mercantour. Le premier élément qu’il faut mentionner sur ce refuge c’est qu’il fait encore partie des refuges authentiques et rustiques de haute montagne car nous sommes ici à plus de 2000 m d’altitude, comme on peut en trouver encore ici ou là dans les Alpes, même si tout de même de plus en plus sont rénovés. Certains préfèrent encore ce charme ancien. J’en ai fréquenté de très biens mais j’avoue que comme beaucoup on s’habitue à un certain confort.
 

Après, le visuel ne reflète pas toujours l’intérieur. On va donc voir ce que ce refuge du lac d’Allos nous offre. Déjà, il y a un point sur lequel il n’y a rien à redire, c’est celui de l’emplacement. Il n’y a pas plus agréable de se retrouver à bronzer sur une terrasse face à un joli lac de montagne. Car je précise qu’il est interdit de s’y baigner. Sinon, ce sera à vos risques et périls.
 

C’est donc un lieu où l’on pourra marcher mais aussi s’y détendre le temps d’un week end par exemple. Le tour du lac sera idéal en famille car il ne fut qu’une heure pour en faire le tour. A noter que l’on peut découvrir aussi juste à quelques mètres en surplomb du refuge la chapelle Notre Dame des Monts.
 

Le refuge est situé comme son nom peut le faire penser près du village d’Allos dans la vallée du Haut Verdon dans le département des Alpes de Haute Provence. Un secteur bien connu des skieurs l’hiver. Outre le cadre enchanteresse qu’il propose, ce refuge est très bien placé et attire au cœur de l’été de nombreux touristes qui viennent ici notamment randonner, des randonnées tranquilles ou plus sportives c’est selon votre niveau comme en grimpant au sommet du Mont Pelat, le plus haut point culminant du Haut Verdon à plus de 3000 m ( à éviter en période trop chaude mais plutôt le matin à la fraîche).
 

Car depuis Allos, en prenant la route du lac à l’entrée du village, vous arriverez au parking du Laus qui vous évitera de trop marcher. En effet, depuis ce parking, il faut compter environ 40-45 minutes de marche sur des chemins faciles pour rejoindre le refuge. Ce parking est ouvert 24 h sur 24 et offre 180 places. Je précise qu’en période estivale, soit du 1er juillet au 31 août, de 8h30 à 17 h. Il est gratuit avant et après cet horaire. Il faut préciser que si vous entrez dans le parking avant la période horaire payante, vous pourrez rester garer autant de jours que vous le souhaitez. C’est donc bon à savoir.
 

Tout au long du chemin, vous découvrirez des panneaux pour approfondir vos connaissances sur la nature et la géologie tout en profitant des sifflements des nombreuses marmottes situées dans tout ce secteur.
 

Accès au lac

: Accès au lac : De Nice, prendre la D602 , N202 et D908 . A l’entrée du village d’Allos , tourner à droite sur la D226 direction parking du Laus De Marseille, prendre la A7 puis la A51, sortir à Digne les Bains. Prendre la N85 direction Nice. Tourner à gauche à Barrême sur la N202 . Puis à St. Andre les Alpes

continuer sur la D955 et D908 jusqu’au village d’Allos. Vous pouvez également venir en bus ou en train depuis Nice ou Marseille, pour plus d’information consulter le site du Val d’Allos: www.valdallos.com.
 

Le refuge qui est ouvert de la mi-juin à la mi-septembre fait nuitée avec souper mais aussi si vous êtes de passage restauration le midi. Ainsi il s’adapte à tout type de clientèle, qu’elle soit pour ceux qui veulent passer une journée de détente comme pour les autres.
 

 

LA RESTAURATION


 

Tout cela m’amène à vous parler de la restauration. Les petits déjeuners sont sous la forme d’un buffet. C’est ouvert dès 6h30 et ce jusqu’à 8 h. Veillez à bien respecter ce règlement car les consommations prises après 8 h du matin seront facturées en plus de la demi-pension ; c’est dingue ! même s’il faut un minimum de respect dans un lieu commun. Pour le déjeuner, il y a un plat unique servi entre 12h et 13h30.
 

Le refuge dispose d’un chef de cuisine qui prépare lui-même au quotidien les repas. C’est comme dans tous les refuges une cuisine plutôt familiale et assez copieuse où les menus changent souvent. Je reparlerais plus loin de notre repas. L’été vu le monde qui défile, ceux qui souhaitent manger le midi ont intérêt à passer un coup de fil la veille pour réserver (0492830024). Il y a la possibilité de passer commande à toute heure en terrasse ou dans leur salle de restauration.
 

Le refuge pourra vous proposer également des casse croûtes pour 6 euros qui comprendront une salade, de la charcuterie locale avec du pain de campagne. Vous pourrez opter aussi pour le midi pour une assiette dite mixte à 13 euros cette fois-ci qui comprend là encore de la charcuterie locale, fromage et salade. Les gourmands pourront consommer des gâteaux, tartes, glaces et autres desserts.Comptez 3,80 euros pour une tarte aux pommes, poires ou myrtilles. Pour les glaces ce sera 3,50 euros et pour les produits snack (Mars, Twix, Loin, et autres barres de céréales) comptez 1,50 euros.

Sans compter des boissons chaudes ou bien froides. Pour ceux qui partent avec le minimum, la veille de leur départ, ils pourront commander un panier repas pour leur journée de randonnée.

 

LES TARIFS


 

La demi-pension comprend le dîner, la nuitée dans un dortoir et votre petit déjeuner. Comptez 41 euros pour les adultes et 6 euros pour les enfants de moins de 12 ans. Cela reste tout à fait raisonnable au vu des prestations dont je détaille plus loin mes impressions. A noter que le menu du jour est facturé à 19,50 euros ; là je trouve que c’est un peu excessif même s’il y a le joli cadre et si cela comprend une entrée, un plat et un dessert. Le petit déjeuner tout seul est facturé 7 euros. Quant au panier repas uniquement disponible pour les pensionnaires, il vous en coûtera 10 euros ; là encore c’est au-dessus de ce qui est pratiqué en général ( 7-8 euros). Vous pourrez le réserver après 19h.
Pensez à bien avoir sur vous du liquide car vu le lieu, les cartes bancaires ne sont pas acceptées. Idem d’ailleurs pour les chèques vacances et autres tickets restaurant.

Je vous donne aussi quelques exemple de tarifs dont certains restent raisonnables vu le lieu : café noir à 1,50 euro, un thé ou infusion à 2,50 euros, coca cola, orangina à 3,20 euros, jus de pomme à 3 euros, le sirop de menthe ou autre à 2,50 euros, le panaché à 3,80 euros, la Leffe blonde à 4 euros, un Ricard à 2,50 euros, un vin blanc cassis à 3,50 euros, un Génépi à 3 euros, le verre de vin à 3 euros, le pichet d'un litre à 10 euros.
 

Dans les informations bonnes à savoir, sachez que le refuge peut vous proposer d’organiser un évènement particulier. En effet, il y a la possibilité de louer tout le refuge pour un anniversaire, un rassemblement entre amis…. Ainsi, on vous laissera quasiment les clés du refuge pour toute une soirée. Les propriétaires vous proposeront un menu spécial pour votre évènement avec boissons et café, la nuit en dortoir et le petit déjeuner. A voir avec eux pour le coût de ce genre d'organisation.

 

LE POINT DE VUE

 

J’ai dit plus haut les premiers bons points de ce refuge avec notamment sa facilité d’accès. On pourrait rajouter que la rusticité est tout aussi présente quand on rentre dans le salle de restauration avec cette présence partout du bois. L’accueil est très bien avec une équipe dynamique. Le soir, nous avons pu prendre un rafraîchissement avec la superbe vue sur le lac.
 

La rusticité visuelle rime avec la rusticité au point de vue des commodités. Le refuge vu son positionnement ne possède pas de réseau électrique ( ce qui peut entrainer des coupures parfois, donc passer à avoir votre frontale, ne serait-ce que si vous vous levez la nuit), ni réseau d’eau courante. Il n’y a donc pas de four à micro-ondes ou de chauffe-biberons.
 

N’espérez pas non plus penser à téléphoner, le réseau mobile ne passera pas. Se passer du portable une journée n’est pas si mal que cela !; donc penser bien à l’éteindre pour ne pas vider la batterie si votre séjour continue le lendemain.
 

Tout cela sous-entend que vous serez en face d’un confort plutôt précaire et spartiate. Ce sera donc le minimum syndical mais pas insurmontable non plus pour une nuit. Le refuge dispose de deux lieux pour dormir. Dans le bâtiment principal au-dessus de la salle du restaurant et dans un bâtiment annexe.
 

C’est dans cette annexe que nous logerons avec beaucoup d’autres randonneurs. On dépose à l’entrée nos grosses paires de chaussures, surtout pour éviter le bruit. L’intérieur est assez sombre et il n’y règne pas une grande chaleur. Vu le nombre de lits, l’emplacement est calculé au plus juste. On découvre des lits simples et des lits superposés.
 

Ce couchage est vraiment d’époque avec des matelas protégés par des draps housses pas toujours propres car ils ne sont pas changés tous les jours. Y a un minimum de propreté tout de même. Les lits peu larges sont métalliques. Et cela grince beaucoup si l’on bouge à peine sans compter que les matelas cassent le dos car ils font le creux.
 

Pour ma part, je n’osais plus me tourner dans lit pour rester discret !. N’espérez donc pas trouver une literie Château d’Ax par exemple !. Pour avoir déjà dormi dans de nombreux refuges qui étaient tout aussi rustiques comme le Benevolo en Italie que j’avais eu l’occasion de vous présenter, et alors que je ne suis pas des plus difficiles, j’avoue que j’ai eu découvert une meilleure literie.
 

Il faudra penser à ne pas oublier son sac à viande ou son sac de couchage surtout pour les plus frileux car le lieu comme je l’ai dis n’est pas très chaud. Mais chaque lit dispose de deux couvertures fort heureusement.
 

A part cela, on passe une bonne nuit si bien sûr on prend ses précautions face aux habituels ronfleurs. L’autre salle de couchage était plus agréable mais bon nous n’avons pas eu le choix. Les dortoirs seront à libérer avant 8 h et après 8 h il faut laisser des affaires personnelles à l’extérieur.
 

Au total, s’il est plein, le lieu peut abriter pas moins de 42 randonneurs. Ce qui peut entrainer des problèmes de logistique au niveau de la douche. Car si le dortoir peut à la rigueur passer pour une nuit, les sanitaires sont quand même un gros souci car déjà ils sont à l’extérieur dans un troisième bâtiment. Il faut donc sortir du dortoir. Et trainer la nuit en caleçon s’il fait 4° comme ce fut le cas lors de notre passage, pour aller pisser, ce n’est pas le top !.
 

Au-delà de cela, il n’y a qu’une seule douche. Mais je vous rassure !; ça ne bouchonne pas beaucoup devant. Elle est plutôt ouverte à l’air extérieur, elle est peu spacieuse et puis enfin dans le meilleur des cas vous aurez de l’eau tiède et dans le pire elle sera gelée, pour ne pas dire glaciale. A ses côtés, vous pourrez vous rabattre sur le lavabo pour faire un brin de toilette mais bon la porte donnant sur l’extérieur ne se ferme pas. Donc pour un minimum d’intimité ; il faudra repasser.
Mais vous verrez que l’on peut trouver pire sur ce chapitre dans un de mes prochains avis. Je rajouterais que cette douche a en plus des horaires d’ouverture ; de 17 h à 8 h du matin.
 

Comme il n’y a pas d’eau courante, ce sera des toilettes sèches et attention à ne pas râter le trou car c’est très très sombre comme lieu. Deux c’est le minimum car il ne faut pas oublier les gens de passage.
 

Passons aux repas du soir et là encore le règlement c’est le règlement !. Assis ou pas, votre repas commencera à 19 h précises. Donc ne râtez pas l’heure sous peine de déguster froid votre soupe. Car c’est quasi la tradition dans les refuges. Le repas commence souvent par une soupe. Celle-ci sera aux lentilles, ce qui n’est pas si fréquent. Mais elle était bien trop fade mais à l’inverse elle était tout de même bien épaisse ; ça change parfois des jus de chaussettes.
 

A noter que le refuge peut tenir compte si vous allergique au gluten, lactose, fructose, aux arachides. Ou bien si vous êtes végétarien, végétalien…. Il suffit par avance de les prévenir de vos régimes et ainsi ils tiendront compte de cela. C’est un bon point. .
 

Ensuite, nous avons eu droit à des lasagnes. Et là, j’avoue que ce fut un régal !; on sentait que c’était du 100 % fait maison. On a même eu droit à du supplément !. La béchamel était réussie et les morceaux généreux. En dessert, ce fut une tarte aux pommes plutôt correcte alors que certains soirs le chef propose la spécialité locale, le névé du lac ( une crème sur un lit de fruits rouges).
 

Dans l’ensemble, le repas était donc acceptable. Nous fûmes servis rapidement ; c’est toujours agréable. J’enchaine sur notre petit déjeuner. Vous aviez le choix entre du café, du chocolat, du thé également. Je rajouterais du gâteau, du beurre en carré, du miel de lavande, un pain de campagne tendre et de la confiture. Bon pas de superflus; c’est assez standard.

 

LE BILAN


 

En conclusion, en raison de ses tarifs, ce refuge offre un rapport qualité-prix en adéquation avec ses prestations. A plus de 45 euros la demi-pension, je n’aurais pas été si positif. On apprécie le calme et le charme des lieux, l’accueil très agréable. Cela compense tout le reste évoqué.
 

Il faudrait pour que ce soit au top, faire quelques améliorations de ce dortoir annexe et revoir aussi toute cette partie sanitaires ; au moins l’intégrer aux dortoirs et accolé par exemple. Ce serait le minimum. Il pourrait être revu aussi les abords et sentiers d’accès aux dortoirs et sanitaires ; attention de ne pas vous fouler la cheville en tong ou sandales.
Pour ceux qui recherchent le rustique, l(authenticité et le confort au plus bas, ils seront comblés.

Après, bien sûr, on se contente pour une nuit de faire quelques efforts. La nuit suivante, nous la passerons chez nous car notre séjour touchera à sa fin. Je retrouverais enfin ma bonne literie !.

 


 




Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
 ↑  
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature