Vous êtes ici :   Accueil » Le Grand Dôme de l'Hôtel Dieu - Lyon
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 
 

dome.jpgUn dôme impressionnant !.

 

Lyon peut s’enorgueillir de posséder un magnifique patrimoine architectural. Parmi ces lieux célèbres, il y a celui de l’Hôtel Dieu et tout particulièrement de son Grand Dôme que j'ai visité en exclusivité. Malgré la reconversion des lieux qui vient d’être entamée, l’intégralité des bâtiments est classée au titre des Monuments Historiques depuis novembre 2011. Autrement dit, la modernité va pleinement se joindre au passé de ces lieux. Car ce Grand Dôme va se fondre dans un ensemble commercial et hôtelier (5 étoiles tout de même et une capacité de 140 chambres).

 
Un projet de grand standing :

 

Quelques mots sur ce projet avant de passer à la visite du dôme. Il répondra à la nécessité de créer un pôle d’activité et d’accueil hôtelier de qualité en centre-ville. Le parti pris est de puiser dans l’histoire pour élaborer un lieu inédit, attractif et créateur de valeur. Je trouve que c'est plutôt une bonne initiative de se moderniser tout en gardant quelques traces du passé. L’Hôtel qui affichera 5 étoiles, pièce prépondérante de ce nouvel ensemble, souhaite devenir la nouvelle référence des rendez-vous d’affaires à Lyon. Il faut dire que les tours poussent de partout ici. Et ce n'est pas fini avec tout le centre de la gare de la Pat Dieu qui va changer de physionomie d'ici les 5 prochaines années. Enfin,habiter à Lyon pour moi cela ne m'attire pas; trop de béton et ce n'est donc pas fini.
 

Chacune des chambres bénéficiera d’une vue sur le quai ou sur les cours intérieures. L’hôtel comprendra 28 chambres en duplex avec vue sur le Rhône et 2 suites, dont une présidentielle. L’aménagement des chambres en duplex permettra de retrouver le volume historique des grandes fenêtres double hauteur donnant sur le quai. A l’étage, cette coupole majestueuse de 32 mètres de hauteur devient le centre névralgique de l’hôtel puisqu’elle accueillera le lobby-bar. (source : www.grand-hotel-dieu.com)
 

Il y aura également dans ce grand projet une salle, une salle de banquets, un restaurant qui pourra accueillir jusqu'à 100 personnes avec présence d’une zone bar, d’un buffet et d’une terrasse dans la cour Saint Louis, des logements, un centre de conversions, des bureaux, des commerces, un projet multi-activités. Et tout cela avec un peu de verdure comme ça existait du temps de l'Hôtel dieu pour agrémenter le tout.
Pour celles et ceux qui veulent découvrir dans les moindres détails tout le projet, ils peuvent donc aller sur le site www.grand-hotel-dieu.com/hotel-Intercontinental . C'est clair que ce sera moins froid que le milieu hospitalier de l'origine pour avoir entièrement visité tous les recoins ou presque bien avant les travaux.

 

VISITE DU DOME :


 

Mais revenons-en à l'essentiel qui va donc rester à vie. Car j'ai eu l’occasion de découvrir tout particulièrement ce Grand Dôme qui est à l'honneur dans mon avis, avant que tout cela n’évolue car je ne pourrais pas me payer le prix d’une nuit dans ce genre d’établissement !. Je rappelle que le thème de cet avis, c'est le dôme et non le projet hôtelier pour ceux qui n'auraient pas lu l'avis jusqu'au bout !.
Et ce Grand Dôme a été entièrement restauré dans les années 1960-1980. Le décor intérieur sera juste dépoussiéré et harmonisé. La couverture sera révisée et les parties en cuivre non protégées seront dorées.

 

Pour illuminer le toit, les filets des membrons en plomb, ainsi que les angelots et la croix du Dôme seront également dorés. Je suis ravi que son état général va être conservé. Cela va encore plus devenir un emblème grandiose et accueillant avec ce projet..

En tout cas, son imposante coupole m’a frappé. Il a fallu vraiment bien se courber pour arriver à tout photographier !. Il faut dire que ses dimensions que je mentionne ci-dessous sont impressionnantes tout comme l'est la vision. De dehors, on a bien du mail à s'imaginer tout cela.
 

Tout d’abord l’extérieur. La longueur de cet hôtel Dieu fait 375 mètres, la profondeur des bâtiments est de 17 mètres. Et la hauteur des bâtiments atteint les 23,50 mètres. Le Dôme quant à lui offre une hauteur totale de 60 mètres environ ! avec une surface de la salle à l’étage de 300 m2 (15 par 20). Ce Grand Dôme s’élève donc au milieu de la grande façade avec vue sur le Rhône de 375 mètres de long édifiée sur des plans qui furent dessinés par l’architecte Soufflot en 1739 et 1740.
 

Si la construction de cette façade ne fut achevée qu’au 19e siècle, en revanche ce dôme fut terminé dès 1751. Ce n’est que plus tard que l’on s’attacha à s’occuper de sa décoration et l’inauguration fut faite le 16 décembre 1754.
J’ai découvert au rez-de-chaussée une salle harmonieuse qui était destinée primitivement à servir de vestibule. Elle s’ouvre d’un côté sur le quai du Rhône et de l’autre sur une cour intérieure dite cour de la cuisine.

 

La voûte impressionne véritablement. Elle est soutenue par quatre colonnes doriques qui isolées des angles suppriment les zones d’ombre. La salle monumentale à l’étage de 20 par 15 mètres et a 31 mètres de hauteur sous la clef de voûte. Son rôle était de servir à la fois de chapelle et de cheminée d’aération pour les immenses salles de malades s’ouvrant de part et d’autre sur deux étages. Les portes vitrées ne datent que du 19e siècle.
 

Avant l’incendie de septembre 1944 lors des combats de la Libération de la ville de Lyon qui détruisit la charpente du dôme, une large cheminée partait de ce que l’on appelle l’oculus central ( on emploie aussi ce terme dans les églises), traversait deux dômes emboîtés pour aboutir au socle du groupe d’anges qui surmonte le monument comme vous le verrez sur les photos.
 

Cette cheminée ne fut pas rétablie quand des travaux de restauration eurent lieu entre 1956 et 1984, lorsque l’on a remplacé la charpente par du béton. La diminution progressive des caissons à rosaces qui ornent le plafond accentue vraiment l’effet de la perspective ascensionnelle de ce dôme à pans. Ce monument est véritablement beau, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur.
 

Tout cela, on le doit à la qualité de sa pierre et aussi de cette taille si particulière qui attire véritablement le regard du visiteur que je fus. Le jour est important qui entre par les deux étages de fenêtres séparées par des pilastres corinthiens véritablement colossaux qui se trouvent ornés de beaux chapiteaux.
 

Des guirlandes, des têtes de chérubins ornent les fenêtres et les tribunes. Ces dernières sur lesquelles s’ouvrent les salles du second étage, sont soutenues par des consoles. Ce décor général est sobre et élégant à la fois. On apprécie cette recherche de la grandeur et cette puissance du colossal.
 

Tout cela illustre très bien le style de l’architecte Soufflot à l’époque où il construisit la façade de cet ex-hôpital de l’hôtel-Dieu dont l’ambiance si particulière de ce genre d’établissement médical ne sera bientôt plus qu’un vieux souvenir.
 

En tout cas, de l’extérieur, on a du mal s’ imaginer cette imposante voûte qui domine à l’intérieur. Un patrimoine historique qui méritait d’être conservé pour perdurer dans le 3e millénaire !; c’était la moindre des choses.
 

J'ai vraiment apprécié d'avoir pu découvrir cette architecture très éclairée comme cela avait été réalisé et voir que l'aspect original de ce dôme va être conservé. Ce lieu est assurément un lieu du patrimoine de la ville de Lyon et c'est bien qu'il perdure même si donc comme je l'ai dis le modernisme va un peu passer par là pour une cohabitation harmonieuse.

 


 


 



 




Albums photos
Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature