Vous êtes ici :   Accueil » La tulipe noire - Toulon
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 
 

 Un restaurant plutôt correct.

 

tulipe.jpg

 

J’ai eu l’occasion de visiter la belle ville de Toulon, plus imposante que je le soupçonnais et aussi de m’y restaurer. Pas facile de trouver un lieu supposé correct dans cette grande ville du Var tant le choix est important.
 

Et Toulon draine beaucoup de touristes si bien que les établissements de restaurants se remplissent souvent assez vite même pour un mois de septembre. Sur la rue qui longe le port, les restaurants et autres brasseries sont nombreux à se faire la concurrence. Chacun y va de ses plats du jour, de ses moules frites à tous les tarifs. Et j’en passe.
 

Nous nous étions arrêtés près d’un premier établissement qui n’était pas trop plein car nous étions proche des coups de midi. Mais vraiment trop bruyant avec une musique d’ambiance très forte qui ne nous aurait pas permis de nous entendre et nous aurait casser les oreilles.
Dommage car malgré cela, les affiches de menus avaient retenu notre attention.

 

 

ETAT DES LIEUX

 

On a donc continué sur le reste de la longée de ce magnifique port de plaisance toulonnais. Et nous nous sommes arrêtés devant le restaurant de la Tulipe Noire. L’accueil fut satisfaisant sur le perron de cet établissement.
 

Le serveur, qui s’appelait Rémi voulait nous caser près de l’entrée virtuelle je dirais car il s’agit d’une terrasse couverte en plus de la salle plus en arrière près du bar. Il nous précise si l’on veut fumeur ou non fumeur. Finalement, nous serons positionnés un peu plus loin.
 

Très vite, ce serveur Rémi nous porte la carte chargée des menus. En nous donnant cette carte, on aurait pu nous demander directement si l’on voulait le plat du jour proposé en tête de passage sur le trottoir. On aurait pu ainsi gagner un peu de temps même si ce fut au final correct ; on y reviendra plus loin.

A noter que la carte proposée est assez chère avec un choix important en viandes, poissons …. Je vous ferais grâce d’un long descriptif mais sachez qu’il y en a pour tous les goûts et donc pour toutes les bourses si vous souhaitez vous attabler un certaine temps. Je me contenterais ici déjà d’évoquer ce que nous avons mangé et ce que j’ai pu constater sur les tables voisines à la nôtre.
 

On note au préalable parmi les bons arguments de ce restaurant celui de son emplacement.

Car déjeuner sous un grand ciel bleu et à l’ombre face au port de Toulon où un ferry faisait notamment escale, difficile de faire mieux !.
.J’ai évoqué plus haut l’histoire du bruit dans un restaurant proche. Ici, plusieurs télévisions diffusant la chaine NRJ étaient en fonctionnement mais le son restait largement modéré et donc supportable. Bien mieux que son voisin tout proche où l’on se serait cru dans une discothèque !.

 

La salle est très grande, pas forcément spacieuse car il y a de nombreuses tables mais au final on ne sent pas trop serré entre les tables. On s’est retrouvés sur une banquette type skaï et des chaises en plastique. Malgré le fait d’être dans un lieu bien aéré, en repartant on avait nos fesses trempées de transpiration. Et ça colle à la banquette souple.
 

A part cela, la décoration intérieure est simple, sobre aux murs. Cela fait plutôt penser à un style de brasserie qu’un restaurant classique avec plusieurs portraits de rugbymans toulonnais dont il paraît qu’ils viennent souvent manger ici les jours de match ; il faut dire que le stade Mayol est situé pas très loin du port. Il n’y a donc pas d’excès ou de chichi ici.
 

Pour les tables, un support en tissu jaune et gris est disposé sous chaque assiette. Les couverts étaient bien propres tout comme d’ailleurs l’ambiance générale des lieux même si je n’ai pas eu l’occasion de jeter un œil aux sanitaires qui donne souvent une idée assez précise d’un établissement de restauration. Les verres, deux, un pour le vin et un pour l’eau étaient originaux avec des bulles dans leur intérieur. Cela change des verres classiques blancs.
 

Même si le lieu est aéré, on note la présence de brumisateurs qui sont mis en route de façon automatique et qui donne un coup de fraicheur appréciable pour déjeuner. Au total, nous avons eu plusieurs serveurs et serveuses plus exactement qui se sont occupées de nous pendant ce repas. Il faut dire qu’elles sont nombreuses à faire le pied de grue en attendant les clients qui n’étaient pas très nombreux en ce milieu de semaine de septembre.
 

Nous accostons l’une des serveuses en lui annonçant que nous voulions choisir le plat du jour pour 12,90 euros qui comprenait ce jour-là un plat principal, à savoir un faux-filet aux herbes et ses frites et un dessert, à savoir une tarte aux pommes. Comme l’été, on mange moins et la chaleur ne donnant pas envie de s’attabler des heures surtout quand nous sommes en vacances, c’est une bonne option. Et puis moi, je n’ai plus le désir comme plus jeune de faire de gros repas le midi surtout quand il fait chaud. Et le coût ne sera pas le même aussi !.
 

Pour en revenir à cette serveuse, cela changeait vraiment du serveur du début. Elle était bien plus speed avec un parler plus rapide et plus sec. Elle prend donc notre choix et très vite nous pousse à prendre du vin. Ce sera le cas mais nous nous contenterons d’un pichet de rosé frais de 50 cl à 8 euros. C’est tout à fait raisonnable.
 

Nous aurons ensuite une seconde serveuse pour nous apporter les plats et enfin une dernière pour nous adresser la note du repas. A noter qu’outre le plat du jour, certains client ont opté pour les moules frites très présentes aux menus de tous ces restaurants du port pour 10,50 euros ; prix correct. Les marmites servies étaient imposantes.
D’autres avaient opté pour des assiettes de crudités qui étaient géantes. Personnellement, j’aurais eu du mal à tout finir. En tout cas, en voyant tout cela, on se dit que l’on va se mettre le paquet dans l’estomac !.

 

tulipe2.jpg

 

LE REPAS

 

Un point que j’ai noté est qui est bien même si jusqu’à l’arrivée de la note j’étais réservé : c’est d’avoir assez vite dès qu’un client arrive, une petite assiette de morceaux de pain grillé avec de la tapenade. Histoire d’accompagner un éventuel apéro si vous le désirez.
 

Le serveur nous avait demandé au préalable la cuisson de notre viande. Et quand le plat est arrivé, c’est la première chose que l’on a regardé. Heureusement que j’avais dit à point car elle allait être à la limite du trop sec. Le fait que son calibre était satisfaisant avec pas trop de gras et qu’elle était un peu juteuse compense ce petit inconvénient. Et en bouche, on fut assez satisfait de sa tendreté.
Le fait d’y avoir rajouté des fines herbes passe assez bien car le ressenti est modéré. Cela relève le goût de l’ensemble tout en restant discret.
 

En accompagnement, nous avons eu droit à des frites qui ne furent pas exceptionnelles avec un manque de croustillant comme si elles avaient été préparées un peu à l’avance.
Et puis il y avait de la ratatouille. Dans sa texture, on voyait qu’elle était faite maison avec des morceaux de courgettes notamment assez grossiers. Dommage qu’il y avait trop de graines insérées. Elle était mangeable tout de même mais cela ne vaut pas celle que fait ma mère !.
 

Pour égayer tout cela, il y avait la présence d’une tomate cerise et d’une demi tranche de citron dont je ne voyais pas vraiment la présence nécessaire dans ce plat. Le pain, je devrais dire les mini pains étaient très bons. Globalement, l’assiette n’était pas exceptionnellement généreuse et vu sa superficie on pouvait mettre plus de légumes mais pour pouvoir garder une place pour le dessert, cela suffisait.
 

Et justement passons au dessert. C’était un choix unique avec le plat du jour à savoir une tarte aux pommes. Et là le morceau de taille normale comme le montre ma photo enchantait les papilles.
Cette tarte aux pommes était fraîche ( peut-être un peu trop même pour encore plus apprécier la pâte sablée qui de ce fait était plus humide), fondante en bouche. Légèrement tiédie, cela n'aurait sûrement pas été mal non plus.
Et sans compter la légère crème présente sous les pommes. Et j’ai bien aimé la touche supplémentaire avec la présence d’une louche de crème chantilly au goût très agréable. Au final, c'était plus une tarte normande qu'une tarte aux pommes.
 

Le repas s’est conclu par un café. Dans les restaurations, on a coutume fréquemment de nous servir un café serré et souvent court. Donc là, on prévient l’une des serveuses de nous apporter un café allongé. Je ne sais s’il nous aura été facturé un peu plus cher que le basique mais au moins on a pu apprécier celui-ci. Et face à la mer en période estivale dans une ville comme Toulon, le prix de 2 euros le café me paraît tout à fait correct.
 

Comme ça devient classique, le café était accompagné d’un spéculos. Et pas besoin de redemander du sucre car d’office on en avait deux. Je parle pour moi qui parfois au restau met deux petits sucres.

 

CONCLUSION

 

En conclusion, je dirais que ce restaurant de la Tulipe Noire présente un bilan plutôt positif lors de mon passage. On a mangé correctement trop être trop gavés ( et sans sortir avec la faim) au point que d’ailleurs on avait même un peu de mal par cette chaleur à finir la tarte !.
 

Le prix (12,90 euros je le rappelle) pour la prestation générale avec le cadre adorable face au port n’est pas exagéré. Notre accueil juste contrarié par la serveuse du début est satisfaisant dans l’ensemble. De plus, nous avons été servis pour l’ensemble en une petite heure. Une attente courte même si ce jour-là, le restaurant était encore loin d’avoir fait le plein.
 

C’est une adresse que je recommande pour sa situation géographique, pour la diversité de ses menus qui conviendra à tous, pour qui veut manger rapidement, correctement, dans une bonne ambiance et pour par trop cher et vous offrir ainsi un bon rapport qualité-prix.

 


 



Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature