Vous êtes ici :   Accueil » La marmotte
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
Gastronomie
 

Jolie boule de poils !

Si vous randonnez notamment en Savoie ou dans les Alpes l’été, il est acquis que vous avez déjà vu sa jolie petite frimousse. Sans compter les sifflements annonçant le danger aux autres congénères. La marmotte de la famille des rongeurs peut mesurer entre 45 et 65 cm et peser entre 4 et près de 8 kilos à l’âge adulte. On l’appelle le siffleux car quand il y a un danger, elle siffle pour donner l’alerte aux autres marmottes qui vont se réfugier dans leur terrier. Elle ne vit pas très longtemps en liberté, le plus souvent 4 à 8 ans, légèrement plus en captivité. On la trouve essentiellement dans les montagnes comprises entre 1500 et 3000 m d’altitude mais aussi dans certaines plaines de l’ouest de la France ou bien encore dans le bassin parisien. Elles se nourrissent de végétaux, de graines, voire de vers de terre et autres araignées. La marmotte hiberne pendant au moins de 5 mois dès la fin de l’automne et jusqu’ au début du printemps. Elle est donc obligée, en automne, de manger énormément pour se constituer des réserves de graisse lui permettant de passer ce cap difficile où sa température corporelle va fortement chuter ; passant progressivement de 37 à 5° seulement !. Mais parfois les hivers sont tellement rigoureux que malgré tout cela, les jeunes peuvent avoir du mal à survivre.

Elle vit au ralenti pendant ces 5 mois pour ne pas brûler trop de calories avec un cœur au plus bas. Tout cela est ponctué de courtes phases de réveils pour qu’elle fasse ses besoins et bouger pour ne pas mourir de froid si la température sous terre frise les 3°. Le but étant de brûler le minimum de calories engrangées. Le réveil printanier se fera par étapes avec différents paliers de façon à ce que son corps se réchauffe progressivement. Les accouplements commencent donc dès le mois de mai pour une gestation de 33 jours. C’est souvent à cette période très occupée qu’elles peuvent se faire surprendre par un aigle notamment. La portée de jeunes marmottons qui voient le jour en juin et qui ne pèsent que 30 grammes à leur naissance pourra compter jusqu’à 5 petits. L’espèce qui a subi des réintroductions (notamment dans le Massif Central et le Vercors) compte dans notre pays des effectifs stables estimés à environ 16 000 individus. Alors qu’elle fut longtemps chassée pour sa fourrure ou sa graisse, la marmotte, très joueuse, aux allures d’un petit ours en peluche, est désormais un animal protégé dans notre pays même si quelques chasses très règlementées sont parfois tolérées.

 




Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature
 ↑